Christiane Bouchart
Partager

A la Ville de Lille

Christiane Bouchart est conseillère municipale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire et au Commerce équitable

A la Métropole

Vice-présidente chargée du Développement durable


Profil militant : Je suis arrivée à la vie politique par le biais préalable d’engagements associatifs et syndicaux. Il m’importait de porter et faire reconnaître les valeurs de l’économie sociale et solidaire dans les politiques publiques locales, nationales et européennes.

La coconstruction a été ma marque de fabrique dès 2001 ce qui n’était pas monnaie courante ! L’innovation sociale et la capacité à faire économie en s’appuyant sur les réseaux d’acteurs et le bien commun contribuent à faire avancer la solidarité ! 

Quelques temps forts de ses mandats

  • A la ville

A Lille, l’Economie Sociale et Solidaire est aujourd’hui présente dans tous les quartiers. La politique publique a permis d’aider à la structuration des réseaux, à la création d’un pôle de la finance solidaire par exemple où l’implantation de dynamiques d’accompagnement à la création d’entreprises, bref à la création d’un éco système favorable. 

Aujourd’hui dans le quartier de Moulins : le centre Stéphane Hessel accueille la maison de l’ESS ( 11 structures d’aide à la création) La Cofabrik coopérative des métiers d’art ou Kapa.cité qui accompagnement le montage de projets de quartiers en lien avec la coopérative d’activités et d’emplois Optéos.

Dans le quartier de Fives beaucoup d’initiatives également autour de l’accorderie, de l’agriculture urbaine avec les Saprophytes, du super marché coopératif avec Superquinquin, du Café des enfants ou de Tipimi

Dans le quartier du Centre le commerce équitable est à l’honneur avec Artisans du Monde, El Market et le pôle alimentaire bio de la Halle de Wazemmes.

Sans oublier les initiatives solidaires comme la Ressourcerie de l’ABEJ à Lille Sud

Toutes ces actions démontrent la volonté de donner du sens à la richesse, partagée, solidaire, collective et économiquement viable !

  • A la MEL

Après avoir porté à la métropole la politique d’économie sociale et solidaire, ce mandat a été consacré à une thématique chère aux écologistes et fondamentale celle du développement durable et des enjeux climatiques.

Ce mandat a permis de porter le premier plan climat de la MEL, et a mis en évidence l’importance de la transversalité de cette politique, et la mobilisation des élus en charge d’enjeux structurants : urbanisme, habitat, mobilité …De plus la loi MAPTAM a conforté la place des métropoles en nous confiant (sans moyen supplémentaire !) de nouvelles compétences comme la pollution de l’air..

J’ai porté la mise en place d’une nouvelle politique santé environnementale, contribué à la création du réseau des collectivités autour de la qualité de l’air. La révision et la construction du PLUI2 a été l’occasion de mettre en exergue l’importance de préserver les terres agricoles, les champs captants par des mesures prescriptives fortes, de porter de nombreux amendements autour des enjeux de santé et de développement durable.

Dans le cadre de la démarche cit’ergie des indicateurs ont été mis en place dans l’ensemble des politiques pour suivre l’évolution du plan climat, complémentairement aux diagnostics et études permettant de construire le nouveau plan climat autour des enjeux, air bruit, sols pollués, ondes électromagnétiques.

Le nouveau plan climat qui sera arrêté en décembre 2019 portera des objectifs ambitieux de – 45%  d’émissions de GES à l’horizon 2030.

  • Une nouvelle politique du plan climat, a été mise en place, celle  du Bureau des Temps

– Etude « rythme ma bibliothèque » qui a permis une évolution des horaires des bibliothèques et des financements pour mutualiser et expérimenter

-Expérimentation «  Heures de pointe », pour aider les employeurs à proposer des solutions de mobilité aux salariés qui a débouché sur un panier d’actions qui sera proposé aux entreprises

– Suite à un travail avec les organisations syndicales autour du dialogue social territorial,  réalisation d’un guide sur le télétravail et mise en place à la MEL d’abord en phase de test avant généralisation au personnel le souhaitant.

– Réalisation de temps forts autour de la nuit, des frontières, de l’été…

  • La prise en compte de la compétence air :

– Réalisation de la carte stratégique de l’air (déclinée aujourd’hui à l’échelle communale), et de la carte stratégiques du bruit, pour identifier là où sont les nuisances et les prendre en compte dans les politiques publiques

– Etude sur les ilots de chaleur permettant aujourd’hui de mettre en place des recommandations en matière d’aménagement et d’urbanisme

– Etude sur la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions à l’échelle de 11 communes et volonté politique de la mettre en œuvre.

– Accompagnement des communes pour améliorer la qualité de l’air dans les établissements sensibles.

  • La mise en œuvre d’une politique de santé environnementale :

– Premier séminaire sur la santé environnementale

– Développement d’une première stratégie « Métropole à Santé Positive »

  • La volonté d’accompagner le changement de comportement :

– Défis ont été mis en œuvre autour de Familles à Energie Positive, Zéro Déchet ( plus de 1500 foyers touchés)

– Appel à Projet Mets la transition dans ton quartier, 90 projets soutenus, pour un total de 400 000€  ( soutien à l’émergence de Repair Cafés, projets de végétalisation de l’espace urbain, d’agriculture urbaine, de mobilité…)

– Climathon, qui a permis le  lancement de 4 projets tests sur l’adaptation au changement climatique

– Hackathon, achats de capteurs mobiles et individuels,café citoyens, collège miroir, site internet…de nombreuses possibilités pour exprimer avis et recommandations pour le prochain plan climat.


Expressions et prises de position récentes

Pour retrouver les dernières prises de parole de Christiane Bouchart lors des conseils Municipaux et Métropolitains, cliquez-ici.



Ecrire à Christiane Bouchart