Accueil Chroniques municipales Conseils de quartiers Nos armes, ce sont le dialogue, l’indignation, l’impertinence et l’imagination.

Nos armes, ce sont le dialogue, l’indignation, l’impertinence et l’imagination.

Je souhaiterais au nom du Groupe Europe Ecologie Les Verts intervenir suite à la présentation de cette délibération de mon collègue Walid Hanna.

Nous nous refusons à faire comme si les évènements de janvier 2015 n’auront aucun impact sur la vie politique à laquelle nous participons. Leur gravité et l’ampleur des mobilisations qui ont suivi, ne peuvent être effacées par le retour du train-train politique. Notre responsabilité, c’est de regarder avec honnêteté et lucidité ces évènements. Notre responsabilité, comme l’a si bien exprimé ces derniers jours le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, c’est d’éviter  la pensée paresseuse.

Nous cherchons encore des réponses, nous cherchons quelles solutions pourront nous permettre de tous vivre ensemble. Mais ce ne sont certainement pas les solutions basées sur la peur, ou sur le repli à l'intérieur de nos frontières, qui nous permettront de progresser.

La réforme de la politique de la ville a comme ambition de travailler avec les citoyens ; nous saluons la remise au cœur de cette politique  la co-construction avec les citoyens avec comme horizon le rétablissement de l’égalité républicaine ; pas de reconquête sociale sans reconquête démocratique.

C’est bien en travaillant ensemble que nous arriverons à faire de notre ville un lieu où chacun trouve sa place dans le respect de l’autre. Nous faisons nôtre la réaffirmation de la laïcité et la lutte contre toutes les discriminations : une partie de nos concitoyens pense que ces évènements ne la concernent pas, tant elle perçoit comme éloignées les notions d’égalité et de citoyenneté. La laïcité est inséparable d’un projet social et politique émancipateur.

La conviction des écologistes, c'est que nous n'avons qu'une seule planète, sur laquelle de nouvelles solidarités sont à inventer. Des liens existent, bon ou mauvais, entre ce qui se passe dans nos quartiers, et ce qui se passe à l'autre bout du monde. Le monde continuera de se bouleverser dans les décennies qui viennent, face au défi climatique, aux crises énergétiques et environnementales, mais nous aussi nous pouvons le bouleverser, de manière positive.

Nos armes, ce sont le dialogue, l'indignation, l'impertinence et l'imagination. Nous croyons dans les valeurs de l'écologie politique, dans la générosité, dans l'intelligence, dans l'action collective.

Anne Mikolajzcak, conseillère municipale, déléguée au Droits des Femmes
Délibération politique de la Ville Conseil Municipal du 26 Janvier 2015