Plan de plantations 2019-2020 : ici, bientôt, un arbre !
Partager

La ville de Lille est soumise à d’importants problèmes de pollution de l’air. Elle est aussi vue et vécue par beaucoup d’habitants comme trop minérale, pas assez verte, étouffante à bien des égards. Pour répondre à ce double enjeu, la délégation nature en ville multiplie les efforts pour accélérer la végétalisation de notre cadre de vie : 3400 arbres plantés depuis 2015 ! C’est dans ce contexte que vient d’être bouclé le plan de plantations prévu pour cet hiver. Zoom sur ses principales orientations.

Place Sébastopol
Végétalisation des places de marché : ici, Place Sébastopol

2000 arbres supplémentaires. C’est l’objectif que s’est fixé la ville pour cet hiver, et qui permettra de dépasser l’ambition initiale de 5000 arbres plantés durant le mandat. Ces plantations ont été planifiées et priorisées en tenant compte des besoins des quartiers, des projets citoyens et des secteurs les plus vulnérables au réchauffement climatique. Elles poursuivront deux objectifs : d’une part, le renouvellement du parc arboré suivant le principe « un arbre retiré = deux arbres replantés » ; et d’autre part, l’amplification de celui-ci.

Plus de nouveaux arbres dans les rues sur les places et délaissés

Place Philippe Lebon

Aujourd’hui, la couverture arborée globale des parcs et jardins lillois est de l’ordre de 40%. Le ratio pour conserver un bon équilibre entre espaces arborés et espaces ouverts nécessite de planter avec discernement dans les parcs et jardins de la ville, et d’en faire davantage dans les espaces publics minéraux. Pour augmenter le parc arboré de la ville et créer des îlots de fraîcheur là où c’est nécessaire, le plan de plantation 2019-2020 concentrera donc ses efforts sur de nombreuses rues et places, souvent proposées dans des projets du Budget Participatif, notamment à Fives, Wazemmes et Moulins. A la demande des riverains, 16 charmes houblons seront par exemple bientôt plantés sur la Place du Maréchal Vaillant. Cette approche s’inscrit aussi dans la continuité des efforts entrepris pour replanter sur les places de marché. Longtemps privées de leurs arbres pour des raisons pratiques et logistiques, celles-ci devenaient de véritables îlots de chaleur urbains !

Les espaces dits « délaissés » ou sans usage, en cœur d’infrastructure routière par exemple, feront eux aussi l’objet d’efforts particuliers cet hiver avec la création de micro-boisements. Des plantations interviendront notamment sur le secteur Fleur de Lys à Faubourg de Béthune, rue Gutenberg à Fives ou du côté des 400 maisons à Lille Sud

Essences locales plus résistantes et arbres semi-enterrés

Dans la continuité de ce qui a été entrepris depuis 2015, les arbres plantés seront principalement d’essences régionales. Une vraie nécessité, pour que l’« infrastructure verte » résiste mieux aux épisodes de sécheresse et de canicule que nous traversons régulièrement.

Signalétique préalable à l’installation d’arbres semi-enterrés, à EuraFlandres.

Bon à savoir aussi : à Lille certains secteurs sont contraints et limitent les possibilités de plantations d’arbres, notamment à cause des très denses réseaux souterrains et de caves. On pense notamment au centre-ville et au Vieux Lille. Très prochainement, on y verra apparaître une nouveauté : des arbres « semi-enterrés », qui nécessitent de creuser moins profondément pour être plantés et n’imposent pas d’être arrosés (indispensable en revanche avec les arbres « en pots » !) Ce sera le cas, par exemple, du côté d’EuraFlandres.

Une réflexion au sujet de “Plan de plantations 2019-2020 : ici, bientôt, un arbre !

Les commentaires sont fermés.