Accueil Chroniques métropolitaines [Communiqué] Versement transport / coup dur pour le transport public et perte de ressources pour la Métropole Européenne de Lille

[Communiqué] Versement transport / coup dur pour le transport public et perte de ressources pour la Métropole Européenne de Lille

Dans le cadre de son plan de soutien aux petites et moyennes entreprises présenté mardi dernier, le Premier Ministre Manuel Valls a annoncé le projet de relèvement du seuil de perception du versement transport de 9 à 11 salariés.

Cette mesure va impacter ce qui constitue aujourd'hui la ressource principale des transports publics urbains. Si elle devait être mise en place, son impact pour la Métropole Européenne de Lille pourrait atteindre 3.5M€ de manque à gagner par an.

Concrètement, cela réduirait la capacité d’investissement de la MEL, de l’augmentation de l’offre à l’amélioration de la qualité des transports sur notre territoire. Cette annonce est d’autant plus préoccupante qu’elle intervient après le relèvement du taux de TVA de 7 à 10% pour les transports publics.

A l'heure où le transfert modal de la voiture vers le transport public est présenté comme un des objectifs phares de la loi sur la transition énergétique et à la veille de la conférence sur le climat (Cop 21), cette décision, si elle est confirmée, serait un non-sens écologique, social et économique.

Christiane Bouchart, vice-présidente de la MEL en charge du Développement Durable et du Plan Climat, se dit « particulièrement préoccupée par la santé des métropolitains qui pourraient gagner 7 mois et demi d’espérance de vie si les normes de l’OMS en matière de qualité de l’air étaient respectées (source INVS) ». Pour cette raison, la vice-présidente a fait de la santé environnementale l'une des priorités de sa délégation, avec le développement d'une stratégie de reconquête de la qualité de l'air connectée aux politiques de l'aménagement du territoire et du développement des mobilités alternatives.

Nous rappelons que les transports en commun, pierre angulaire d’une mobilité durable, participent à la lutte contre la pollution et le dérèglement climatique. Ils sont aussi des services de première nécessité au quotidien pour nombre d’habitants et de salariés.

Nous interpellons donc les parlementaires afin qu'ils refusent la proposition relative au versement transport introduite par le Gouvernement dans le projet de loi de finances 2016.

Communiqué de presse des élu-e-s EELV de la Métropole Européenne de Lille
lundi 15 juin 2015

Contact :
Ophélie Lambert, collaboratrice du Groupe EELV
06 74 79 94 93 – olejosne[at]lillemetropole.fr