Accélérer un changement de modèle vers la transition écologique 🗺
Partager

Monsieur le Premier adjoint, Mme L’Adjointe au Budget,  chers collègues,Le Groupe EELV tient d’abord à saluer Dominique Picault, ainsi que les services, pour la qualité du travail présenté ce soir.

L’examen de ce Compte Administratif 2015 permet de voir le résultat concret des stratégies de la Ville dans un contexte financier contraint et la traduction des priorités de ce mandat.

Côté recettes, notre groupe souhaite souligner les effets utiles de la hausse de la taxe foncière, et relève la part croissante des droits de stationnement ainsi que l’évolution favorable des recettes tarifaires liée à une bonne fréquentation des équipements municipaux. 

Côté dépenses, en 2015, nous avons continué d’investir de façon importante et en responsabilité, à hauteur de 83 millions d’€ contre 84,6 M€ en 2014. Ces investissements permettent de faire évoluer la ville, d’améliorer le quotidien de chacun et de veiller à l’avenir des Lilloises et des Lillois. Il est bon de le rappeler au moment où l’Etat s’enferre dans la baisse massive des dotations aux collectivités locales, alors que nous assurons près de 70 % de l’investissement public. Bon gré mal gré, cette réduction des marges de manœuvre nous incite à accélérer un changement de modèle vers la transition écologique.  Nous continuons de préconiser de nous engager dans une politique d’investissements qui « rapportent », c’est-à-dire des investissements qui nous permettent de réaliser des économies sur notre patrimoine, sur nos dépenses en énergie, tout en contribuant à lutter contre le changement climatique. L’amélioration des performances énergétiques de notre patrimoine, c’est évidemment bon d’un point de vue environnemental, mais aussi pour notre budget municipal.

Venons en aux dépenses de fonctionnement, la maitrise de ce poste, tout en intégrant, l’ouverture de nouveaux équipements, la mise en œuvre en année pleine de la réforme des rythmes scolaires, correspond à un effort budgétaire important dans les services municipaux. Cette réduction des marges de manœuvre nous incite aujourd’hui et pour les prochaines années à trouver ensemble des voies renouvelées pour l’action publique locale. Ça n’aura échappé à personne, la défiance citoyenne à l’égard des institutions grandit ! Et dans ce contexte, le partenariat incontournable avec le monde associatif, dans une perspective affirmée de co-construction des politiques municipales, est une des forces de notre ville et nous devons le conserver, voire le renforcer.

Nous préconisons également de permettre aux lilloises et aux lillois de mieux comprendre l’action publique locale et le budget municipal en proposant des séances d’information-formation ouvertes à tous,  lors par exemple de séances des conseils de quartier ou du conseil citoyen, ce serait là aussi un moyen de faire reculer cette défiance citoyenne.

Enfin s’inspirer de réflexions comme celles issues du concours « Lille bas carbone » donne du sens à l’engagement des élu- es et des services municipaux pour envisager l’action publique locale autrement, pour faire de Lille une Ville inventive, économe et résiliente.

C’est dans cet esprit, Monsieur le premier Adjoint, Madame l’adjointe au budget, que le groupe des élus Europe Ecologie- Les Verts approuve le compte administratif 2015 ainsi que le budget supplémentaire 2016.

Je vous remercie.

Conseils municipaux Transition écologique et énergétique
Carte