Présentation du rapport Développement Durable 2017
Partager

Je vais vous présenter le rapport développement durable 2017.

et ce, dans un contexte d’urgence climatique, de dégradations de notre environnement et d’effondrement de la biodiversité. Dans cette actualité que personne aujourd’hui ne peut ignorer, notre responsabilité à tous est de faire évoluer notre rapport aux gestes du quotidien, à la mobilité, à la consommation, à l’énergie, à la nature en agissant sur nos pratiques. Hasard du calendrier, cette présentation intervient alors qu’à lieu la COP 24 avec une responsabilité immense des états à honorer leurs engagements de la COP 21. Hasard du calendrier, toujours, elle intervient la veille d’une nouvelle manifestation citoyenne pour le climat visant à appeler chacun à ses responsabilités. A ce titre la ville prend ses responsabilités en incitant les lillois et en se projetant dans des aménagements structurants pour lutter et s’adapter aux changements climatiques.
A Lille le réchauffement est un fait, depuis que les scientifiques ont calculé une élévation moyenne de T° de 1,75° près de 2° en 50 ans.
Cette réalité, nous a amené à centrer le rapport sur la question du climat.

Cher-es collègues, j’ai donc balayé rapidement ce que vous trouverez en détail dans le rapport DD remis sur table. L’inventaire n’est pas exhaustif mais il relate le foisonnement d’actions de la transition. Vous trouverez également une revue intitulée « parcours » très documentée, sur les traces historiques de l’eau à Lille et ses enjeux contemporains.
Vous pouvez découvrir derrière moi une photo prise lors d’une manifestation à Lille au bord de l’eau justement . Elle exprime un art de vivre, respectueux de l’environnement et de la nature, participatif et contemplatif. Ce nouvel art de vivre, on le retrouve aussi dans les propositions issues du budget participatif autour de la pratique de la nature, de la promotion des mobilités douces, et de la réduction des déchets.
Je conclurai donc ma présentation en rappelant que face à l’urgence climatique et face aux attentes des lillois, le rapport DD doit servir d’avantage à orienter le budget de la ville vers un budget climatique, pour que chacune de nos politiques soit traitée à travers la question du carbone et de l’énergie et que chaque dépense budgétaire soit analysée à l’aune de son impact sur le climat.

merci